Cyprine

Dans notre rubrique pourquoi faire l’amour, nous évoquons l’atteinte du plaisir et de l’orgasme.
Il nous a alors paru pertinent de créer un sujet sur la cyprine afin d’expliquer aux Cyprinevisiteurs ce que c’est, mais également comment cela arrive… nous avons récemment découvert que beaucoup de personnes ne semblaient pas totalement au courant de la signification de ce terme.
Afin de démystifier la chose, et que nos lecteurs ne risquent pas de se trouver dans un moment de solitude lors de discussions intimes, nous avons rédigé ce billet !

Qu’est ce que la cyprine ?

Une définition de la cyprine nous parait être la manière idéale de débuter cette rubrique, afin que tous les lecteurs puissent comprendre la suite : c’est un liquide sécrété par les glandes située sur les côtés du vagin de la femme, lorsque cette dernière est sexuellement excitée.
La cyprine contribue à lubrifier les parois internes du vagin ainsi que les lèvres, ce qui rend possible une pénétration et permet donc un rapport sexuel agréable
On la compare souvent par opposition, aux sperme masculin, ce qui est une erreur dans le sens ou ce dernier à des fonctions complètement différentes (et qu’il intervient en fin de coït et non à l’origine)

La cyprine : comment cela arrive t’il ?

Comme nous venons de le voir, le liquide vaginal que l’on nomme la cyprine est sécrété lorsque la femme est sexuellement excitée.
Il faut donc simplement (façon de parler) stimuler sexuellement une femme pour cela. Cela passe par différents faits et gestes, qui sont bien évidemment variables d’une femme à l’autre, mais qui sont le plus souvent assimilés aux préliminaires : toucher avec un doigté sensuel (ou par un cunnilingus) le vagin de votre partenaire ; ou encore toucher de façon sensuelle les parties sensibles de votre partenaire (caresses tendres sur la poitrine ou autre partie stimulante)

D’autres informations sur la cyprine

La quantité de cyprine sécrétée peut être variable d’une femme à l’autre. Plusieurs facteurs propres à une femme peuvent permettre d’expliquer ce phénomène :
- Son degré d’excitation
- Sa physiologie
- Son âge

En règle général, la cyprine a une odeur (ce n’est pas toujours le cas) qui sont elles aussi relativement variables, et qui sont également dépendantes de critères externes ou internes :
- Le niveau de stress
- L’avancée du cycle hormonal
- L’alimentation habituelle

Bien que la quantité de ces sécrétions varie d’une femme à l’autre, ces sécrétions sexuelles dégagent habituellement une odeur. Ces odeurs sont également très variables et celles-ci peuvent dépendre de l’alimentation de la femme, de son niveau de stress, de son cycle hormonal etc. De plus, lors de l’excitation sexuelle, les parois vaginales de la femme s’humidifient. Ce processus, dû à une augmentation de sang à cet endroit, est appelé transsudation. Cette transsudation s’ajoute, au moment où la femme est excitée sexuellement, à la cyprine projeté par l’organisme féminin.

Nous espérons avoir été clairs sur ce sujet, nous invitons tous nos lecteurs à interagir sur ces sujets, ce que cela vous évoque, si cela vous est utile ou non… MERCI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>